Derniers sujets

Partagez | 
 

 [Événement de Noël] La Grande Course de Traîneaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Messages : 131
Date d'inscription : 22/11/2017
Infos fermées
MessageSam 9 Déc - 10:35


Et oui, c'est aujourd'hui le grand départ de la course de traîneaux de Noël Clauss ! Le staff est en ébullition et fini d'aider les participants à se placer sur la ligne de départ. Il contient également la foule qui s'amasse derrière les barrières de sécurité. Pour que les spectateurs aient un visuel très large de la course, des écrans de retransmissions liée à des Zharks qui suivront les concurrents ont été installés un peu partout. Et voici que le présentateur attrape un micro pour annoncer à pleine voix :

- Mesdames, messieurs, comme vous l'attendiez, voici la première édition de la Grande Course de Traîneaux ! Nos fiers participants ont pu disposer de deux jours et de l'aide de nos mécaniciens pour construire le bolide qui les mènera à la victoire. Nous allons à présent vous révéler le parcours qu'ils devront suivre !

Alors qu'il frappe dans ses mains, une carte se déroule derrière lui, l'être attrape alors une baguette et désigne les endroits un par un en les pointant :

- Tout d’abord, il leur faudra traverser une forêt de pins qui mettra à rude épreuve le maniement de leur traîneau, celle-ci débouchera sur un goulot étroit qu'il faudra traverser en un seul morceau en se méfiant des avalanches ! À la sortie de ce dernier, il leur faudra gravir une longue côte afin de profiter de la descente qui suivra et leur permettra de prendre de la vitesse pour traverser la forêt de pierre qui leur donnera un accès direct à Fort Dominus dont ils devront faire le tour. Le Gardien Inhospitalier les observera traverser un lac dont l'épaisseur de la glace demeure incertaine par endroit. Il ne leur restera ensuite plus qu'à profiter du plateau enneigé qui cherchera à les ralentir et se préparer à franchir la ligne d'arrivée, juste derrière vous !

Les participants sont à présent au taquet derrière la ligne de départ tandis ce que l'homme déguisé en lutin donne les dernières indications :

- Nous rappelons que les concurrents ont la possibilité d'utiliser un accélérateur et un gadget offensif, et ce une fois dans la course, je ne sais pas vous, mais moi, j'ai hâte de voir ce qu'ils nous ont préparé ! Prêt ?!

Le présentateur se place derrière un klaxon géant avec une masse puis frappe de toutes ses forces. Le son insupportable sonne le départ de la course. Mais qui donc emportera le premier prix ?

Les étapes


Ligne de Départ [1 à 5]
Forêt de pins [5 à 10]
Goulot [10 à 12]
Zone d'avalanche [12 à 15]
Montée escarpée [15 à 18]
Descente et prise de vitesse [18 à 20]
Forêt de pierre [18 à 20]
Tour de Fort Dominus [20 à 22]
Passage devant le gardien [22 à 25]
Traversée du lac glacé [25 à 27]
Plateau de poudreuse [27 à 29]
Ligne d'arrivée [30]

Rappel


Lors du premier post, il vous faudra décrire votre traîneau intégralement. Sachez que chacun d'entre eux est accompagnés de deux rennes ayant tous les mêmes caractéristiques. Rien de ce que vous ajouterez ensuite ne sera pris en compte.
A chaque post, vous lancerez un dé ICI qui vous donnera un résultat entre 1 et 6. Celui-ci définira votre avancement dans la course. Pour les duo, il sera nécessaire de choisir qui tire le dé à chaque tour.
Vous aurez la possibilité d'utiliser vos gadgets à tout moment, mais ceux-ci ne seront valable que sur le post suivant. Que la chance soit avec vous !
Vous ne pouvez poster qu'une fois par jour dans le sujet commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Inconnu
Inconnu
Messages : 221
Date d'inscription : 19/09/2017
Infos fermées
MessageSam 9 Déc - 20:35



La course de traîneaux


Elizabeth regardait le paysage qui s'offrait à elle. La neige recouvrait tout autour d'elle : le sol, les sapins, et même les toits des maisons. C'était la première fois qu'elle voyait un tel spectacle, elle qui avait grandit dans les profondeurs de Bubble City. Au dessus des participants, un large soleil brillait, en adéquation avec le bien être qu'elle ressentait actuellement. La rousse avait décidé de s'inscrire à cette course pour se changer les idées : l'endroit était bien plus accueillant que les ruelles crasseuses des Bas Fonds de la Technopôle.

Un sourire satisfait sur les lèvres, elle regardait son traîneau avec une pointe de fierté. Sa partenaire et elle avaient mit deux jours entier à le construire, et elle était satisfaite du résultat. Elles avaient décidé de garder une forme plutôt classique, ce qui leur permettrait d'être assises confortablement. De plus, en choisissant de ne pas ajouter trop de suppléments, elles avaient confectionné un traîneau léger qui permettrait à leurs deux rennes de les tirer avec plus de facilité. Les deux jeunes filles avaient ensuite peint le bois en noir et en blanc, et ajouté des dessins colorés sur le flanc. Elizabeth était tombée sous le charme des tatouages de sa partenaire, et étaient ravie que la peinture de leur traîneau lui ressemble.

Elle attendait depuis 10 bonnes minutes l'annonce du départ en gratouillant les oreilles des rennes. L'un était plutôt costaud et marron foncé, l'autre était plus petit avec une jolie teinte café au lait. Leurs truffes humides remuait quand ils humaient l'air autour d'eux, ce qui faisait sourire la rousse. Vhaera finit par arriver à son tour, désintéressant la jeune fille de ses amis à poils.

- Salut ! J'espère que tu es prête pour la course ! Moi, je n'ai pas pu fermer l'oeil de la nuit ...

Elizabeth ne connaissait pas très bien sa partenaire : elles s'étaient rencontrées pour fabriquer leur traîneau, et avaient surtout parlé de la course et du traîneau. Le regard de Vhaera avait quelque chose de mystérieux qui piquait la curiosité de la rousse, mais elle n'aimait pas poser des questions sur la vie des autres. Elle préférait faire profil bas et arborer un large sourire.

Les deux femmes n'eurent pas le temps de beaucoup bavarder, car déjà on sonnait l'annonce du départ. Elizabeth se mit à l'arrière du traîneau pour le pousser sur la ligne de départ, tandis que Vhaera vérifiait que les rennes étaient bien sanglés. Puis elles grimpèrent dans le petit véhicule et se tinrent prêtes, attendant le départ. A côté d'elles, il y avait de nombreux chars colorés et bien décorés. La rousse se demandait qui allait gagner cette course de traîneaux.

- Allez, je suis sûre qu'on peut gagner !

Elizabeth adressa un sourire rassurant à sa camarade, et au même moment le klaxon du départ retentit dans les montagnes. Donnant un coup sec sur les rennes, Elizabeth lança le traîneau sur les pistes enneigées.

La première étape de la course était une forêt de pins, et demandait beaucoup d'adresse pour éviter tous les obstacles. Mais la légèreté de leur engin leur permit de se défaire de l'étape avec une facilité déconcertante. Elles se retrouvèrent bientôt dans le peloton de tête, et arrivèrent en vue de la seconde étape.

- Et bien, pour l'instant, ce n'est pas si compliqué !

Oui, pour l'instant, mais rien n'était encore joué ...

Score total : 5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ezylone.forumactif.com
avatar
Tueur de Siless
Tueur de Siless
Messages : 83
Date d'inscription : 19/11/2017
Infos fermées
MessageDim 10 Déc - 0:19

Comme souvent avec ce petit homme, les événements prirent une tournure inattendue. Alors qu'il avait à peine quitter les monts gelés quelques temps auparavant, l'arrivée de Noël l'avait conduit à retourner sur ses terres natales. C'est alors qu'il avait entendu parlé de cette fameuse course, par hasard, au détour d'un chemin. Il s'était donc renseigné et avait décidé de participer. Le seul problème était - avec qui pourrait-il bien faire cette course, lui qui ne connaissait maintenant plus personne. D'ailleurs la course était pour lui l'occasion de s'occuper l'esprit pendant les fêtes de fin d'année. Maintenant qu'il n'avait plus de famille, Noël lui semblait une bien triste période, et s'avoir qu'il allait pouvoir se changer les idées lui permettrait d'éviter de trop s'apitoyer sur son sort, ce qu'il détestait par dessus tout. On ne l'avait pas éduqué comme ça.

Il s'était donc rendu sur les alentours du départ en quête d'un ou d'une partenaire. C'est alors qu'il repéra la fille aux cheveux blancs avec qui il avait vécu de drôles de péripéties à Ahriman. Il s'empressa de la rejoindre pour lui demander si elle voulait bien être sa coéquipière.

Ils entreprirent donc de fabriquer leur traîneau selon les règles posaient par le règlement. Kairos n'avait jamais été un grand bricoleur, mais il était rempli de bonnes intentions. A l'inverse la jeune femme semblait agir avec une aisance remarquable. Le traîneau fut tant bien que mal achevé dans les temps.
Il était fait en métal, argenté, en dessous, pour les patins qui permettaient de glisser sur la neige. Le traineau en lui même était fait en cuir, plutôt confortable, et Kairos avait réussi à dégoter un plaid bien chaud pour venir parachever le tout et s'assurer qu'il ne périrait pas dans le froid glacial de l'hiver pendant la course.

Mais surtout, ce qui faisait la fierté des deux acolytes de fortune, étaient les gadgets qu'ils avaient concocté. La fille aux cheveux blancs avait eu l'idée d'un lancer de confettis, pour enflammer le cœur des enfants - mais aussi des plus grands - et aussi (voire même surtout) aveugler les rennes des autres équipes. Kairos quant à lui avait entraîné son familier pour qu'il apprenne une fois lancé à motiver les rennes du traîneau avec des coups de griffes bien dosés.

Ainsi quand le moment du départ arriva, les préparatif étaient fin prêts et les rennes solidement attachés au traîneau.

Lorsque le départ fut donné, le traîneau s'élança, avec à son bord la fille aux cheveux blancs, le jeune homme aux yeux bleus, le chat azuré et les rennes du traîneau.

Pas de doute, la course promettait d'être folle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tueuse de siless
Tueuse de siless
Messages : 263
Date d'inscription : 19/09/2017
Infos fermées
MessageLun 11 Déc - 0:11

Mayu ajusta sa cape sur ses épaules pour la énième fois. Elle était gelée, mais galvanisée par la vitesse. Le traîneau fusait vers son objectif, les rennes étaient vraisemblablement aussi motivés qu'eux et galopaient avec force, les entrainant dans leur sillage. La blanche jeta un coup d'œil au jeune homme assis à ses côtés. Il avait l'air concentré, tenant les rennes fermement avec une assurance qu'elle ne possédait pas à cet instant. Elle était comme une enfant, les yeux emplis de milliers d'étoiles.

L'Âme eut une pensée pour les bons moments qu'ils avaient passé à confectionner leur engin. Fixer les longs rails d'argent contre le montant de bois dans lequel ils étaient assis n'avait pas été une mince affaire ! Quant à loger le canon à confettis de façon à ce qu'il soit équilibré et ne risque pas d'échapper à leur contrôle, Mayu en riait encore.

Elle dut se concentrer à nouveau alors qu'ils quittaient la forêt de pins pour gagner le goulot qui ne lui plaisait guère. Fort heureusement, ils avaient pris la tête et ne risquaient donc pas d'avoir à jouer des coudes dans une passe aussi étroite. La demoiselle se pencha vers son acolyte pour lui confier, élevant la voix à cause du vent :

- Je crois qu'on tient le bon bout ! Continuons comme ça !

Elle leva le pouce en souriant puis se focalisa sur les parois rocheuses, si proches. En y repensant, c'était vraiment un heureux hasard qu'ils se soient rencontré ici ! Il y avait quelques semaines à peine, leur route s'était croisées à Ahriman, lors d'une fouille, une affaire bien mystérieuse, qui avait donné lieu à une sorte de complicité entre eux. La blanche était contente d'avoir trouvé un tel allié. Elle ajusta le bonnet blanc pailleté qu'elle portait pour lui tenir les oreilles au chaud et leva le poing en hurlant, savourant l'ivresse de la glisse.

Total : 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Infos fermées
MessageLun 11 Déc - 11:14

Lorsqu'on m'avais parlé d'une course en traîneaux tirés par des rennes, j'avais été sceptique, puis, une fois pris dans le jeu, on s'y perd facilement. Le manteau blanc de la neige venait de recouvrir les objets, les plantes, plongeant le tout dans un sommeil morne et duveteux. La neige crissait sous mes pas. Je m'étais mise en équipe avec une jeune femme pleine d'énergie. J'avoue que son regard plein de vie m'avais décidé à agir et à me mettre en groupe avec elle, s'était suivit un atelier ébénisterie, où nous avions construits notre propre traîneau. Le fait que ma partenaire ait choisit des motifs ressemblant pour beaucoup à mes tatouages hauts en couleur m'avais fais sourire. Le traîneau était donc unique en son genre, tout comme ses propriétaires, même si on se connaissais peu, j'étais forcée de constater que la jeune femme était digne de confiance et agréable, et qu'un lien s'était tissé entre nous sans que je m'en rende compte. Je finis par me rendre sur la ligne de départ, là où Elizabeth, Comète et Tornade (c'était le nom des rennes, ne cherchez pas, je les avais baptisés ainsi, et leur nom semblait leur plaire) m'attendaient, Elizabeth fut la première à venir me voir, elle semblait surexcitée, et un sourire doux s'étala alors sur mon visage.

« Salut ! Tu as l'air aussi excitée qu'un lutin avant sa première tournée de noël ! J'avoue que je ne suis pas en reste... Ne t'en fait pas, on va tous les bluffer ! »

Je sortis de mon sac les deux objets qu'on nous avais autorisé à prendre. L'un était une simple boule à neige représentant une famille de bonhomme de neige qui, une fois jeté au sol, créait un portail sensé nous emmener quelques mètres plus loin, afin de prendre l’avantage lors de coude à coudes endiablés, l'autre était une écharpe qui, une fois lancé sur un des destriers, était sensé s'enrouler autour de sa tête et lui bloquer la vue quelques secondes, assez pour pouvoir prendre l’avantage au besoin. J'avais pris soin d'expliquer tout ça à ma comparse, plaçant tout ça sur notre traîneau. Je fus coupée lorsque la trompette retentit pour nous annoncer que la course se préparait, ni une ni deux, nous voilà à nos places, confortablement installées, j'avais aussi récupéré une couverture bien chaude aux motifs variés. Un large sourire étira mes traits.

« Oui on peut gagner, j'ai confiance en nous. »


Le top départ fut lancé, attrapant les rênes, j'étais expérimentée, j'avais fais une bonne centaine d'année d'équitation en intensif, je fis claquer les lanières de cuir que j'avais entre les mains, et ni une ni deux, les bêtes se lançaient. Tornade avait beau être massif, Comète parvenait à rester à sa hauteur grâce à sa rapidité et son agilité. Un bon duo ! Le début se passait dans une forêt, les arbres étaient partout, et il fallait faire preuve d'adresse pour slalomer entre les arbres, les rennes étaient assez malin pour en esquiver la plupart. Notre engin était plutôt malléable et léger, ce qui nous assurait une facilité surprenante mais relativement agréable.

« Oui... mais ça va sans doute se corser assez rapidement. »
total: 11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tueur de Siless
Tueur de Siless
Messages : 83
Date d'inscription : 19/11/2017
Infos fermées
MessageMar 12 Déc - 11:10

Il semblerait que cette année la course soit véritablement folle. 2 traîneaux se chamaillaient la première place. D'un coté, le traîneau que Kairos avait formé avec son acolyte fraîchement rencontrée et de l'autre, un bien drôle de traîneau composée d'une femme mince aux tatouages étranges et d'une rousse qui semblait véritablement surexcitée par la course. A vrai dire, tout le monde était surexcité, aussi bien les participants que les spectateurs. Partout où il passait des gens les attendaient et hurlaient pour encourager les participants.

Cette course faisait rêver beaucoup de gens, petits et grands, tout le monde se retrouver dans cette aventure endiablée, qui prenait une tournure inattendue cette année.

S'il venait de franchir le goulot d'étranglement sans encombre, il commençait leur traversée de la zone d'avalanche et ce n'était pas pour ravir Kairos qui savait les dangers des avalanches lui qui avait toujours vécu en montagne. Il savait repérer les signes d'une avalanche prochaine et, son instinct ne le trompait pas, il y aurait très bientôt une avalanche ici.

La question qu'il se posait maintenant était :

"Quand ? "

Total : 14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Inconnu
Inconnu
Messages : 221
Date d'inscription : 19/09/2017
Infos fermées
MessageMar 12 Déc - 12:24



La course de traîneaux


La course était serrée, et les deux jeunes femmes se trouvaient au coude à coude avec un autre traîneau. Difficile de distinguer les visages de leurs concurrents avec le vent qui fouettait son visage et agitait ses longs cheveux roux. Elizabeth jeta un bref coup d'oeil sur les objets disposés sur la banquette arrière. Si elles ne parvenaient pas à se défaire de l'autre traîneau, elles seraient contraintes d'en utiliser un.

Vhaera semblait avoir de l'expérience en attelage, elle dirigeait le traîneau avec une facilité déconcertante. La rousse était impressionnée. Levant un pouce en l'air, elle arbora un large sourire, confirmant les dires de la jolie brune. Une fois la forêt de pins dépassée, elles arrivèrent face à un goulot. Au coude à coude avec l'autre traîneau, ils entrèrent simultanément dans l'étroit passage, ralentissant considérablement leur allure. Elizabeth grimaça : ce n'était pas des plus agréables. Une fois le goulot passé, elles se retrouvèrent sur une piste en bordure de falaise. Au dessus d'elles, la montagne était couverte de neige.

- Ouah, c'est vraiment super beau !

Elle était obligée de parler fort pour couvrir le bruit du vent, et ne se doutait pas une seconde qu'elles étaient sur une zone d'avalanches. Par chance, son cri n'avait pas déclenché de catastrophe, mais elles n'en était pas encore sorties. Et l'autre traîneau était toujours sur leurs talons.

- On arrivera pas à les semer ... Tu crois qu'on utilise un objet ?

Anxieuse, elle attendit la réponse de sa partenaire en fixant la piste avec détermination.

Score total : 14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ezylone.forumactif.com
Invité
Invité
Infos fermées
MessageMer 13 Déc - 12:44

La course se poursuivait, le vent froid cinglant mon visage, par chance, j'avais mis un minimum de couches de vêtements pour ne pas sentir l'insistante morsure du froid. Je gérais les rennes, j'avais pris l'habitude de conduire ce genre d'attelage. Il y a de cela 20 ans, j'avais même officié en tant que conducteur de carrosse. Tant de vies, tant d'époques, et pourtant, rien n'avait vraiment changé.

L'épreuve se corsa lorsque nous arrivions au goulot, tellement étroit que nous étions presque roue à roue, et le moindre mouvement pouvait déplacer l'attelage, offrant par la même occasion un emplafonnage général. J'étais concentrée sur ma tache, et je pus à nouveau respirer une fois ce dernier passé. Nous nous retrouvions donc sur une étendue neigeuse rendue brillante par les rayons du soleil, et encore vierge, intacte même. Je ne pus qu'hocher la tête en réponse aux dires de ma comparse. Oui c'était beau. C'était même pur... Un sourire enfantin éclaira mon visage un instant.

Alors que j'entendis la question de la jeune femme, un autre bruit se fit entendre, un brouhaha constant, la neige dévalait les pentes à une vitesse.

« Elizabeth ! Prend la boule ! Et jette là devant notre traîneau, vite, sinon on sera plus là pour voir qui gagnera la course ! »

Je dus hurler pour couvrir le bruit mortel de ses salves de neiges qui dévalaient les pentes droit sur nous. J'étais tendue. Nous allions pouvoir voir ce que le destin avait décidé pour nous, et si oui ou non... nous serions toujours entière à la fin de cette course. Le stress était à son comble et la neige s'approchait inexorablement de notre pauvre petit attelage jugé bien frêle en comparaison d'une catastrophe naturelle de cette ampleur.

Total 16
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tueuse de siless
Tueuse de siless
Messages : 263
Date d'inscription : 19/09/2017
Infos fermées
MessageMer 13 Déc - 17:23

Leurs adversaires les plus directs étaient juste derrière eux. C'est seulement à ce moment que la blanche se rendit compte que la rousse à bord de l'étrange traîneau n'était autre qu'Elizabeth, la jeune femme qu'elle avait rencontré récemment à la Technopole ! Ce n'était qu'une raison de plus pour la motiver à gagner. Son esprit de compétition n'avait pas faibli au fil des ans, heureusement. Elle avait conservé cette énergie enfantine qui la faisait briller aux yeux des autres.

Un grondement sourd attira soudain son attention et bien vite ses yeux abyssaux s'écarquillèrent. Une énorme avalanche avançait sur eux avec rage, et il n'y avait aucun moyen d'y échapper. Regardant autour d'eux, l'Âme pesta, quelle poisse ! Elle était prête à parier que l'organisateur l'avait déclenchée exprès pour ajouter du piment à la course ! Remarquant que leurs concurrentes avaient jeté quelque chose au sol, Mayu se tourna vers son allié pour crier contre le vent qui leur fouettait le visage :

- Elles ont utilisé un objet, on devrait faire de même !

Se souvenant du chat, et comme ils avaient besoin plus que jamais de faire un bon en avant, Mayu attrapa le familier et le jeta de toutes ses forces vers l'arrière-train du renne le plus sensible. Celui-ci rua, furieux, et le traîneau fit une embardée. Partagée entre amusement et inquiétude, la demoiselle explosa de rire.

Total : 15

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tueur de Siless
Tueur de Siless
Messages : 83
Date d'inscription : 19/11/2017
Infos fermées
MessageVen 15 Déc - 11:24

Son instinct ne l'avait encore une fois pas fait mentir. L'avalanche avait bien eu lieu, et elle était d'une intensité folle. Kairos aimait la montagne, mais il s'en méfiait aussi. Il savait que cette belle endormie pouvait se réveiller et causer des dommages incommensurables.
Sa partenaire n'avait pas hésité et avait lancé son pauvre chat sur le derrière du renne. Celui-ci avait donc accélérait à une cadence incroyable qui avait permis au traineau de s'extirper de l'avalanche.

Maintenant Kairos dorlotait son petit chaton, qui semblait frigorifié et qui leur avait sans doute permis d'échapper à une grosse déconfiture.

Total : 27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
Message

Revenir en haut Aller en bas
 
[Événement de Noël] La Grande Course de Traîneaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FB entraînement pv. Oblivion] Avant la grande purge
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ezylone :: Les terres d'Ezylone :: Les monts gélés-
Sauter vers: