Derniers sujets

Partagez | 
 

 A la mémoire de ceux qui furent [& Erena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 14
Date d'inscription : 02/03/2018
Infos fermées
MessageMer 23 Mai - 2:18

Silencieuse, la demoiselle observait le paysage défiler. Le char glissait sur le sable dans un chuintement régulier qui l'apaisait. Elle en avait pris l'habitude lors de ses voyages, et bien qu'elle soit incapable de fermer l’œil durant le voyage, son esprit vagabondait. Lorsqu'enfin le véhicule s'immobilisa devant les portes de la capitale, une certaine lassitude s'imposa et l'indigo soupira en sautant habilement à terre. Elle épousseta son élégante robe noire et ajusta son sac à dos sur ses épaules. Ses longs cheveux étaient remontés en un savant chignon maintenu par des pinces aux embouts garnis de saphirs, et ses pieds chaussés de sandales aussi simples qu'agréable à porter. Le tout laissait supposer qu'elle n'était qu'une simple marchande ou touriste, ce qui lui facilitait la vie lors des négociations.

Remettre les pieds à Mystarcia était chaque fois un déchirement. Elle revivait les derniers instants heureux qu'elle avait partagés avec sa cadette et revoyait la fierté dans les yeux de sa mère alors qu'elle rangeait l'étal après avoir vendu tous ses bijoux. Shäan caressa le tour de cou qu'elle portait, un alliage si fin qu'il ressemblait à de la dentelle et représentait de nombreuses fleurs pêle-mêle, l'une de ses dernières créations. Celle qui se trouvait au centre et possédait le plus de détails était nommée Dracula Bella, une orchidée très rare qu'on disait ne pousser que près des cadavres. Elle était venue dans le but d'acheter des graines afin d'ajouter d'avantage de végétation à son habitation. Bien que le désert ne soit pas le meilleur lieu pour cultiver un jardin, elle espérait dégoter quelqu'un capable de la conseiller au mieux.

Quittant les ruelles attenantes à la plus grande des avenues marchande, elle fendit la foule, se glissant habilement entre les groupes, les couples, et les gens pressés qui ne prêtaient jamais attention à ceux qui les entouraient. Shäan atteignit les étals vers midi, la chaleur, déjà, s'abattait sur les marchands dont certains s'éventaient vigoureusement. Longeant les arrangements, elle fit quelques achats avant de finalement s'arrêtait sur un stand où elle reconnut des simples. Peut-être son propriétaire pourrait, il l'aider ? Elle priait toutefois pour ne pas tomber sur un pervers vendeur de miracles en bouteilles sans intérêt. S'avançant en jouant des coudes, elle chercha à attirer l'attention de la personne s'occupant de la vente, encore cachée par quelques acheteurs plus grands et costauds qu'elle.

- Bonjour ! Excusez-moi ? Vendez-vous également des graines ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Inconnu
Inconnu
Messages : 23
Date d'inscription : 28/02/2018
Infos fermées
MessageVen 25 Mai - 4:19

Herboriste a Mystarcia, Erena était déjà en train de préparer son stand alors que le soleil peinait a se lever. Elle le faisait tôt pour que ses plantes puissent profiter d'un peu de fraicheur matinale, et sentir glisser sur leurs pétales les premiers rayons de lumière. Sans nuage a l'horizon, la journée semblait propice aux fleurs exotiques. Elle disposa sur sa table extérieure les plus classiques mais aussi quelques espèces non moins répandues mais moins connues, celle ci poussant dans des coins plus reculés ou dans des conditions particulières. Elle possédait des plantes en tout genre, pour la médecine, le thé et autres fabrication d'encens mais aussi du tabac et autres herbes réservés a des fins plus personnelles, notamment pour être fumé. Plaisir qu'elle prenait assez souvent se délectant de délices en tout genre.

Aujourd'hui, elle s'était habillé plus légèrement que d'habitude. Elle portait une petite robe a corset rouge, descendant en dessous des hanches, remontant quelque peu sa poitrine, des bottes hautes noires a lacets, de longues mitaines en cuir noir dépassant ses coudes, et pour compléter sa tenue, une grande veste ouverte de couleur orangée orné de symboles courbée et spirales plus sombre. Mais contrairement a d'habitude, pas de chapeau. Ses longs cheveux  blonds teintés étaient libres de leurs mouvements, elle avait juste relevé ceux de devant sur le côté et attachés a une broche en ambre en forme de branche d'arbre.
Pour finir, elle alluma sa pipe et attendit patiemment, en lisant quelques livres, l'arrivé des premiers clients.

Quelques heures s'écoulèrent, et bon nombre de gens étaient venus la voir. Certains pour des conseils, d'autres pour des achats plus classiques, des souvenirs de touristes, même encore des demandes pour des remèdes aphrodisiaques. Elle avait beau en posséder, elle ne le disait pas et les gardait pour des personnes de confiance, seulement, en qui avait elle confiance? Midi approchait a grand pas, la plupart des citoyens se dirigeaient a présent vers les marchands de nourriture et autres tavernes. Quelques passants s'arrêtèrent pour regarder et admirer les merveilles de la nature, et parmi eux, se démarqua une enfant.
Ou plutôt, c'était une jeune fille, l'apparence étant certainement trompeuse, aux teintes sobres, le bleu de ses cheveux et de ses yeux ajoutaient un peu de couleur.
Celle ci lui avait demandé si Erena vendait des graines. Elle lui répondit poliment :

"Bonjour jeune fille. Bien sûr, je possède des graines dans la réserve. Contrairement a certains, je les fait moins cher que la plante en elle même. J'estime qu'il est plus dur de s'occuper d'une fleur que de se procurer leurs graines. Que recherche..."

Erena coupa sa phrase et fut intriguée par le collier de la jeune fille. Sous le regard a la foi stupéfait mais dubitatif de la blonde, elle demanda alors :

"Excuse moi mais...Cette fleur a ton cou...On dirait une Dracula Bella, la fleur des morts. S'agit il d'une vraie?"

En effet cette orchidée était introuvable, mais pourtant connue pour son extrême rareté. La blonde n'en avait j'avais vue et pour cause, c'était une fleur qui selon les mythes, ne poussait qu'a côté de cadavres. Certains racontent même qu'elle se nourrirait de l'essence des morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 02/03/2018
Infos fermées
MessageDim 27 Mai - 23:31

La femme, puisque c'en était une, lui répondit par l'affirmative, avançant même des arguments de vente. À vrai dire, Shäan avait calculé un budget au millimètre près, et avait une petite idée du prix qu'elle était prête à mettre dans chacun des spécimens qu'elle cherchait en ce jour. Elle espérait que la vendeuse ne chercherait pas à l'arnaquer, mais également qu'elle-même parviendrait à négocier une remise, ce qui n'était pas gagné. Pour quelqu'un d'aussi orgueilleux que la jeune femme, acheter au prix affiché était une hérésie, et ceux qui n'essayaient jamais d'obtenir un rabais avaient bien tord ! Lorsque l'herboriste la tira de ses pensées en la questionnant à propos de son collier, l'indigo répondit, perplexe et légèrement sèche :

- Je suis flattée que mon travail vous paraisse si ressemblant, mais ce n'est malheureusement qu'une copie crée à l'aide de fils colorés tressés entre eux. L'original ne m'est encore jamais apparue, et sa légende perdurera longtemps encore si vous voulez mon avis.

L'histoire de la plante qui avait attiré l'attention de la vendeuse était un mythe. La demoiselle avait tué d'innombrables fois, et si cette orchidée avait existé, elle en aurait tout un jardin. Maintenant que Shäan avait confirmation qu'elle s'adressait à une connaisseuse dans son domaine, elle sortie une liste de son sac et demanda avec plus de sérieux, s'imposant par sa présence au milieu des autres clients :

- Voici le nom des graines que je recherche, ce sont principalement des vivaces grimpantes aux floraisons faciles et multiples, excepté la lavande que je souhaite utiliser pour créer un massif. Comprenez en ce sens qu'il m'en faudra un grand nombre.

Lissant la feuille, elle commença à dicter à voix hautes, sans se demander si la vendeuse avait suivi ou non ses explications précédentes. Shäan avait l’habitude d'être obéi, par la crainte, certes, mais cela ne changeait rien à la finalité.

- Bougainvillier, chèvrefeuille, jasmin étoilé, passiflore, glycine, et du lierre, en pot si vous avez, sinon je me contenterais de graines.

Elle releva la tête à la fin de l'énonciation, cherchant le regard de la marchande pour lire son expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
Message

Revenir en haut Aller en bas
 
A la mémoire de ceux qui furent [& Erena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Mémoire visuelle ou auditive
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Ezylone :: Les terres d'Ezylone :: Jañgala :: Mystarcia-
Sauter vers: